De plus en plus François s'éloigne de la vie terrestre pour vivre dans l'intimité de Jésus.

Il s'établit dans la montagne de l'Alverne pour y prier et revivre pas à pas la passion du Christ.

Une nuit, au summum de l'extase spirituelle, il est marqué des stigmates de la Croix.

François d'Assise Le Poverello