Écoutez, François leur parle, dit frère Masseo…

" Chers petits oiseaux, mes frères, louez et remerciez Dieu qui est votre Père comme le mien, Son amour nous environne et nous meut. Regardez comme Il s'est occupé de nous, Il nous adonné à chacun une chanson et une langue dans laquelle nous appelons nos frères et pouvons leur parler, avec laquelle nous pouvons louer le Seigneur et Le bénir. "

François d'Assise Le Poverello